11 de Diciembre de 2018
Portal Educativo de las Américas
  Idioma:
 Imprima esta Página  Envie esta Página por Correo  Califique esta Página  Agregar a mis Contenidos  Página Principal 
¿Nuevo Usuario? - ¿Olvidó su Clave? - Usuario Registrado:     

Búsqueda



Colección:
La Educación
Número: (118) II
Año: 1994

RÉSUMÉ

La nouvelle réalité internationale au début de la décade de transition vers le XXIème siècle est accompagnée d’une préoccupation renouvellée pour la promotion de la qualité de vie et de l’éducation, pour l’application des principes de liberté et d’équité et pour l’adoption de la démocratie en tant que chemin politique vers la construction et la reconstruction permanente de la civilisation humaine. A la lumière de cettes notions et ayant comme point de départ la prémisse que tout processus de civilisation est associée à la création et à l’adoption des valeurs, des connaissances et des pratiques éducationnelles, l’objectif premier de cette étude est la présentation et l’interprétation critique des théories organisationnelles et administratives en cours dans l’éducation contemporaine. Dans ce contexte, l’étude analyse trois perspectives fonctionelles de gestion éducative (bureaucratique, idyosincratique et intégrationniste) et trois perspectives interactives de gestion (structuraliste, interprétative et dialogique). L’analyse comparée des diverses perspectives montre qu’elles sont différentes en ce qui concerne leurs types de médiation administrative et leurs critères de performance, et aussi par rapport à la position de leurs acteurs et interpréteurs sur la condition humaine dans la société, leurs définitions de qualité de vie et leurs conceptions de liberté, équité, participation et démocratie. L’auteur traite aussi de l’influence des traditions internationales de gestion éducative en Amérique Latine et dans les Caraïbes. L’étude finit par une défense de la théorie critique et de l’action participative dans la société et dans l’éducation en tant que moyens éfficaces pour la construction d’un monde libre et équitable basé sur une notion intégrale de qualité de vie.