18 de Diciembre de 2018
Portal Educativo de las Américas
  Idioma:
 Imprima esta Página  Envie esta Página por Correo  Califique esta Página  Agregar a mis Contenidos  Página Principal 
¿Nuevo Usuario? - ¿Olvidó su Clave? - Usuario Registrado:     

Búsqueda



Colección:
La Educación
Número: (115) II
Año: 1993

RÉSUMÉ

La plupart des îles des Caraïbes anglophones sont fortement tributaires du tourisme et de l’agriculture pour accélérer la croissance économique. Ces deux “industries” dépendent pour survivre de la bonne gestion des ressources naturelles. L’éducation doit donc encourager des attitudes positives envers l’environnement qui se traduisent par une action visant à maintenir l’intégrité de la base de ressources naturelles.

Les méthodes traditionnelles d’éducation théoriques sur l’écologie n’ont pas abouti à des changements de comportement sensibles. Par contre, des stratégies innovatrices dont des organisations non gouvernementales et des groupes à base communautaire se sont fait les pionniers commencent à donner des résultats positifs. Des campagnes bien menées visant à sauver des animaux en voie de disparition, la prolifération des groupes intéressés par la préservation de l’environnement et des organisations bénévoles travaillant à la protection et à l’amélioration de l’environnement, et la participation des médias non traditionnels, tout cela atteste de la direction positive que prend l’enseignement sur l’écologie.

Les incidences négatives des programmes d’ajustement structurels sur l’infrastructure scolaire et l’absence d’une éthique écologique et d’une volonté politique ont fait que l’éducation sur l’environnement reste marginalisée.