22 de Junio de 2018
Portal Educativo de las Américas
  Idioma:
 Imprima esta Página  Envie esta Página por Correo  Califique esta Página  Agregar a mis Contenidos  Página Principal 
¿Nuevo Usuario? - ¿Olvidó su Clave? - Usuario Registrado:     

Búsqueda



Colección:
La Educación
Número: (114) I
Año: 1993
RÉSUMÉ

Cette recherche a pour objet de déterminer et d’anlayser les pratiques programmatiques, pédagogiques et d’évaluation qui ont suivi l’élévation du niveau exigé pour l’octroi du diplôme de fin d’études secondaires par l’Assemblée législative de l’Etat de la Floride, Etats-Unis d’Amérique du Nord en 1983. Le chercheur a consacré au total 6 mois, en 1989 et en 1990, à la conduite d’une étude intensive de cas dans deux écoles secondaires différentes de l’Etat de la Floride. L’une d’elles est une école secondaire urbaine du Sud de cet Etat. Sur les 1 200 élèves, 70% étaient des noirs ou des hispaniques. La deuxième école est située dans une communauté suburbaine de la haute bourgeoisie du nord de l’Etat de la Floride. Plus de 90% de leurs 2 000 élèves étaient des blancs. Le chercheur a compilé 3 000 pages de documents, a conduit des observations dans 165 classes et a interviewé 242 personnes: enseignants, élèves et administrateurs. La recherche a permis de constater l’existence de pratiques prévues par la loi, telles que la journée de classe comportant 7 leçons, de nouveaux cours de sciences et de mathématiques, un examen d’aptitude utilisable dans tout l’Etat et “des normes de pardon”, visant à faciliter l’obtention du diplôme. La recherche a dépisté également quelques pratiques non prévues par la loi, telles que de nombreux cours “édulcorés” et de faible niveau accadémique, l’obtention d’unités de valeur au moyen de cours faciles d’été, et “l’étude pour l’examen”. Ces dernières pratiques ont été le fruit d’une application défectueuse de la loi, “de la gestion d’en haut” qui a choisi de renforcer les structures pédagogiques existantes au lieu d’entreprendre une réforme authentique. Elles dérivent aussi d’une série de tensions inhérentes à l’enseignement public aux Etats-Unis. Les résultats conduisent à penser que les réformes de l’éducation ne donnent pas des résultats quand les responsables de la politique ne sont pas au fait des difficultés auxquelles sont confrontés les enseignants et les administrateurs. Ils indiquent de plus que les éducateurs opposent une résistance à la pleine exécution des mesures quand ils croient que les conséquences seront pernicieuses pour eux ou pour leurs élèves.