12 de Diciembre de 2017
Portal Educativo de las Américas
  Idioma:
 Imprima esta Página  Envie esta Página por Correo  Califique esta Página  Agregar a mis Contenidos  Página Principal 
¿Nuevo Usuario? - ¿Olvidó su Clave? - Usuario Registrado:     

Búsqueda



Colección:
La Educación
Número: (114) I
Año: 1993

RÉSUMÉ

Dans une optique retrospective des tendances de l’enseignement de l’histoire du Mexique à travers différentes époques, tendances interprétatives de nombreux textes, cet article se penche sur le caractère obligatoire de la dépendance de la connaissance de l’histoire sur son enseignement. Voilà pourquoi il est nécessaire de combler les lacunes des connaissances dont on dispose actuellement, par exemple en révisant les interprétations établies qui laissent un arrière-goût de vieilles luttes partisanes. Ce texte souligne également la nécessité d’accélérer une connaissance intégrale du passé qui réponde aux besoins du présent tout en évitant de se limiter à la recherche de données et de différer leur interprétation ou encore à les interpréter sans disposer des éléments nécessaires. Bien que l’historien aura toujours des limites que lui imposent la conjoncture dans laquelle il vit et son humanité, il pourra en fait recréer une histoire aussi proche que possible des événements qu’il rapporte par le fait même qu’il en en prend conscience. Etant donné que jusqu’à présent les historiens se soient peu souciés de l’histoire qui est enseignée dans les salles de classe, il est important d’insister sur le fait que la mission primordiale des connaissances historiques est celle de la vigie qui alerte la conscience de ce que nous sommes  sur un moment critique permanent de ce que nous pouvons être, car l’enseignement de l’histoire est un instrument efficace de l’histoire.



[INDICE] [RESUMEN] [ARTÍCULO] [SUMMARY] [RÉSUMÉ] [RESUMO]