22 de Septiembre de 2018
Portal Educativo de las Américas
  Idioma:
 Imprima esta Página  Envie esta Página por Correo  Califique esta Página  Agregar a mis Contenidos  Página Principal 
¿Nuevo Usuario? - ¿Olvidó su Clave? - Usuario Registrado:     

Búsqueda



Colección:
La Educación
Número: (114) I
Año: 1993

RÉSUMÉ

Des analyses récentes de l’expérience de l’émotion essaient de montrer que les émotions sont des composantes essentielles du caractère. Dans ce travail, trois modèles font l’objet d’un examen critique: le premier qui soutient que les émotions sont des actes de la volonté, le second que les émotions peuvent participer au caractère si elles sont intellectuellement acceptées par la personne, et le troisième qui soutient que —même si les êtres humains sont passifs en ce qui concerne leurs émotions—, ceci ne signifie pas qu’elles ne sont pas moralement importantes, parce que la passivité est un élément essentiel du caractère. Il est souligné que les propositions qui tentent de réclamer la valeur des émotions dans le caractère ignorent le rôle rempli par l’activité morale dans la formation du caractère. Le travail soutient que le caractère est essentiellement actif, mais que cette activité ne doit pas être seulement envisagée en termes de raisonnement et de volonté, mais doit couvrir toute la dimension émotive.